Accueil du site > Le Conseil général > Le fonctionnement > Élections cantonales 2011 > Élections cantonales 2011 : pour en savoir plus

Élections cantonales 2011 : pour en savoir plus

Mise à jour le 25 mars 2011 à 17h05min.

La moitié des cantons est concernée par le vote des 20 et 27 mars. Le Conseil général est doté de larges compétences.

Consultez les résultats du 2e tour des cantonales (dimanche 27 mars) pour le Cher à partir de 20 heures.

Les électrices et les électeurs de dix-huit cantons sur les trente-cinq que totalise le Cher sont conviés les 20 et 27 mars à élire leurs conseillers généraux.

Le Conseil général est renouvelé par moitié tous les trois ans. Pour chaque canton, le conseiller général est élu au scrutin majoritaire à deux tours. Pour être élu dès le 1er tour, il doit obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix au moins égal au quart des électeurs inscrits. Si aucun candidat n’obtient un tel résultat, un deuxième tour a lieu le dimanche suivant. Pour se maintenir au 2e tour, les candidats doivent avoir obtenu au moins 12,5 % des inscrits [1]. C’est alors celui arrivé en tête au second tour qui obtient le siège. Ce sont les dernières élections de ce type puisque à partir de 2014 entrera en vigueur la réforme des collectivités.

Par sa proximité avec le territoire départemental et ses habitants, par les larges compétences qui lui sont conférées, le Conseil général tient une place importante dans le quotidien des habitants. Les lois successives de décentralisation de 1982/1984 et 2004 auxquelles se sont ajoutés depuis des transferts ou élargissements de compétences ont renforcé ses responsabilités. Parmi les missions obligatoires, l’action sociale dans son ensemble (protection maternelle et infantile, personnes âgées, aide sociale à l’enfance, insertion sociale, personnes handicapées) vient largement en tête. Le Conseil général assure également la construction et l’entretien des collèges, fournit certains équipements, et s’occupe de la restauration. Il a en charge les transports interurbains et scolaires, l’entretien et l’aménagement des routes départementales et des ponts. Parmi ses responsabilités légales, on trouve également la lecture publique, le schéma des enseignements artistiques, et les archives départementales.

À côté de ces compétences dites obligatoires, le Conseil général peut intervenir –de façon facultative- dans d’autres domaines : aménagement du territoire, développement économique, enseignement supérieur, agriculture, aide à la vie associative, sportive et culturelle…

Mémo

Mon canton est-il renouvelable ?

PNG - 201 ko
Carte des cantons renouvelables

Les 18 cantons renouvelables du Cher : Argent-sur-Sauldre, Baugy, Bourges 4, Bourges 5, La Chapelle-d’Angillon, Charenton du Cher, Chârost, Le Châtelet, Henrichemont, Levet, Lignières, Mehun-sur-Yèvre, Nérondes, Saint-Amand-Montrond, Sancoins, Vailly-sur-Sauldre, Vierzon 1 et Vierzon 2.

Voir également sur le site de la Préfecture du Cher et en mairie.

Consultez les résultats du 1er tour des cantonales (20 mars) pour le Cher.

Quelles sont les heures d’ouverture des bureaux de vote ?

8h00 à 18h00.

Quels justificatifs d’identité fournir ?

La carte d’électeur est facultative si présentation d’une pièce d’identité (carte, permis de conduire, passeport...). Attention : la pièce d’identité est obligatoire dans les communes de plus de 3500 habitants.

Quand et auprès de qui faire une demande de procuration ?

Demande possible jusqu’au vendredi précédent chaque scrutin en gendarmerie, au tribunal de police ou auprès d’un officier de police judiciaire. La procuration peut être donnée à toute personne habitant la commune, quel que soit son bureau de vote.

Puis-je assister à l’installation de la nouvelle assemblée ?

Comme toutes les sessions, cette séance est ouverte au public. Elle aura lieu le jeudi 31 mars à 9h00 (salle des délibérations à l’Hôtel du Département).

[1] Si à l’issue du premier tour, il n’y a qu’un seul candidat à avoir obtenu 12,5 % des inscrits, celui arrivé en seconde position ira au second tour. Dans le cas où aucun candidat ne remplit ces conditions, les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au premier tour peuvent se maintenir au second