Accueil du site > Actions > Culture, sport, jeunesse, tourisme > Sports > La formation des sportifs

La formation des sportifs

Mise à jour 17 décembre 2010.

Thèmes Formation Sport

Seul événement de l’année réunissant sports amateur et professionnel, la « Soirée des Sportifs » a mis à l’honneur, le 15 octobre dernier, la politique de formation des athlètes dans le Cher.

Emmeline Ndongue, Romain Girouille et Gaël da Silva ne sont pas les seuls sportifs du département. Le cher compte 74 000 licenciés, près de 25 % de la population. Pour que le plus grand nombre puisse pratiquer un sport dans les meilleures conditions, le conseil général ne se contente pas de porter des grands projets, ou d’aider au fonctionnement ; mais il investit dans la formation.

« Ce n’est pas une de nos compétences obligatoires, mais c’est une nécessité si nous voulons promouvoir le sport de qualité pour tous et le sport de haut niveau, explique le vice-président Jean-Michel Guérineau. Il s’agit de professionnaliser l’encadrement et d’ouvrir des perspectives d’avenir aux formateurs sportifs. Nous répondons ainsi à une demande forte des clubs et des centres fédéraux d’entraînement. Nous créons les conditions d’émergence de filières professionnelles, comme c’est le cas autour des métiers de l’équitation avec le CREPS (centre régional d’éducation physique et sportive) et le pôle du cheval et de l’âne. »

Le conseil général soutient aussi une centaine de familles dont les enfants font la navette entre une structure de formation hors du Cher et leur club d’origine. Il aide le CREPS, outil exceptionnel où se préparent les diplômes d’état, et les cinq pôles sportifs du cher où les futurs champions peuvent suivre un cursus scolaire normal. Enfin, il finance la formation des cadres sportifs, des petits clubs de foot comme des institutions de haut niveau. Il a même mis au point, avec le CDOS (comité départemental olympique et sportif), une convention pour la formation des dirigeants bénévoles.

SD