Accueil du site > Actions > Solidarité et cohésion sociale > Personnes handicapées > Accueil familial social > Les accueillants familiaux : l’esprit de famille

Les accueillants familiaux : l’esprit de famille

Mise à jour 12 avril 2012.

Thèmes Aide aux particuliers Handicap Personnes âgées

L’accueil familial social permet à des personnes âgées valides ou en situation de perte d’autonomie ou handicapées de retrouver un lieu de vie chaleureux et collectif. Reportage chez une famille de Couy.

« Ici j’ai vraiment trouvé une famille, j’espérais cela et j’en suis heureuse. » Lorsqu’en 2004, Nicole, 68 ans et veuve, choisit de venir vivre chez Claire Meunier, accueillant familial, elle ne supporte plus la solitude et l’isolement face à la maladie. « Je ne souhaitais pas partir dans une maison de retraite.  » Nicole se déplace avec un déambulateur et doit se rendre tous les deux jours à l’hôpital de Bourges pour une dialyse. La voilà bien plus rassurée aujourd’hui dans un environnement familial où elle retrouve le plaisir des discussions collectives, de la lecture, du tricot ou des jeux dont celui des mots cachés.

Deux autres personnes sont accueillies chez la famille Meunier et ses quatre enfants dans une vaste maison aux pièces spacieuses située à Couy, village tout aussi paisible que la campagne environnante. Aujourd’hui âgée de 85 ans, ancienne salariée agricole, Anna vivait seule depuis le décès de son époux. Souffrant d’ennui et de manque d’affection, elle jouit d’un tout autre quotidien depuis son arrivée chez les Meunier en 2009. « C’est la gentillesse de Claire et de sa famille qui m’aide le plus.  »

Voir en ligne : Être accueilli.

Nicole et Anna ont choisi cette solution d’accueil dans une famille à Couy, village où l’une et l’autre ont vécu une bonne partie de leur vie. Les liens ne sont pas rompus avec la vie locale et les voisines de toujours. Rémunéré mensuellement par les personnes âgées accueillies pour l’ensemble des services rendus, l’accueillant familial se doit d’assurer dans les meilleures conditions le logement, la nourriture, l’entretien du linge, l’aide à l’autonomie, des occupations diverses, loisirs, sorties, jeux… Il doit aussi les inciter à participer à la vie familiale quotidienne en fonction des possibilités de chacune comme la préparation des repas. Des repas pris ensuite autour de la table commune. Pour Claire Meunier, les journées d’activité sont longues et denses. « C’est une vocation plus qu’un métier », souligne-t-elle. Avec comme récompense de « les voir toutes souriantes au réveil ».

Voir en ligne : Être famille d’accueil

Qui est concerné ? Où s’adresser ?

Les personnes accueillies peuvent être des personnes âgées valides ou en situation de perte d’autonomie compatible avec l’accueil et également des personnes adultes reconnues handicapées par la Maison départementale des personnes handicapées.

Le Conseil général peut sous certaines conditions aider à la prise en charge financière des frais d’accueil.

Pour tout renseignement : Accueil familial social
Maison départementale des personnes handicapées,
Route de Guerry - 18021 Bourges Cedex - Tél. : 02 48 27 31 20.