Accueil du site > Actions > Economie et enseignement supérieur > Soutien à l’enseignement et la recherche > Salle d’armes

Salle d’armes

Mise à jour 26 mars 2010.

Thèmes Développement économique Enseignement supérieur

Un bâtiment ancien au coeur des enjeux de demain. Un site privilégié pour le développement de l’enseignement supérieur.

Un batiment ancien au cœur des enjeux de demain

En se portant acquéreur de la Salle d’armes en 2005, abandonnée depuis 1991, le Conseil général lui redonne vie et lui confie des missions en phase avec les enjeux du XXIe siècle.

Le 3ème pôle universitaire de la Région Centre

La Salle d’armes est l’un des éléments phares de la restructuration du site de Lahitolle, qui s’affirme résolument comme le technopôle dédié à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation technologique.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une de ses compétences obligatoires, le Conseil général a décidé de prendre la main en la matière et de s’impliquer fortement pour conforter la place du Cher, comme 3e pôle universitaire de la Région Centre.

Un engagement fort : le Conseil général décide d’assurer la maîtrise d’ouvrage de ce chantier d’envergure

Conscient de la lourde responsabilité qui lui incombe, il sait aussi que cette décision est la seule qui permettra de faire avancer rapidement et concrètement ce projet déterminant.

La collectivité confie la maîtrise d’ouvrage déléguée à la SEM Territoria et bénéficie du financement de nombreux partenaires : l’Europe, l’État, la Région (co-maître d’ouvrage) et la Ville de Bourges.

Les formations accueillies dans la Salle d’Armes

  • L’extension de L’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bourges (ENSI), forte de 8 masters et 2 dipômes d’ingénieurs,
  • La faculté de droit et ses deux licences,
  • L’Institut Municipal d’Education Permanente (IMEP) spécialisé en formation continue,
  • La Maison des Langues.

La Salle d’armes offre aux jeunes un espace dédié aux études de qualité, dans des locaux adaptés. Un atout pour favoriser l’attractivité de formations complètes de haut niveau dans des domaines spécialisés. Sans oublier l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) et le Centre de Formation de Bourges (CFBS) déjà implantés sur le même site.

Les enjeux du projet

Regrouper et proposer un maximum de formations, de laboratoires et d’entreprises sur un même site pour aller de l’avant et créer une nouvelle dynamique économique.

La présence d’établissements universitaires et de recherche, aux côtés de l’Agence de développement du Cher, de la Pépinière d’entreprises (le Carré des créateurs), du Centre technique des industries de la mécanique - Centre régional de la technologie (CETIM-CERTEC), de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), conditionne le développement économique de Bourges et du Cher, et favorise l’implantation des entreprises.

Il s’agit en fait d’encourager les transferts d’expériences et de connaissances entre le monde professionnel et ceux de l’enseignement et de la formation.

Repères chiffrés

Inscrit au contrat de projet État-Région pour la période 2007-2013, le financement est le suivant :

  • Europe : 3500000 EUR ;
  • État : 3500000 EUR ;
  • Région Centre : 1478000 EUR ;
  • Conseil général du Cher : 1232000 EUR ;
  • Ville de Bourges : 1032000 EUR.